PPC JEUMONT


2018-2019
News
N2M Déplacement délicat au Havre pour les Jeumontois qui espèrent décrocher un nul
< | >

N2M Déplacement délicat au Havre pour les Jeumontois qui espèrent décrocher un nul

Publié le 05 avril 2019 par

Voix du Nord du 5 avril 2019

N2M Déplacement délicat au Havre pour les Jeumontois qui espèrent décrocher un nul

Avec un succès au cours du quart de finale de l’intercup les Jeumontois se sont parfaitement relancés avant les dernières échéances du championnat. « C’est que du positif, c’est bénéfique pour le groupe » souligne le responsable local Olivier Lesterquy.

Ce prochain match au Havre apparaît crucial pour les Nordistes. Classés au même rang (3e ex-aequo) que l’équipe de Jeumont, les Normands ont aussi des objectifs. « Il nous faut encore une victoire pour assurer notre maintien, à nous de battre Cabourg ou Jeumont  » indique l’un des dirigeants adverses.

« C’est une équipe homogène sur la feuille de match. Ils ont trois joueurs étrangers dont deux Roumains. La petite chance pour nous, c’est qu’ils sont plutôt sur une phase descendante. Mais notre tâche sera compliquée  » souligne le technicien local. D’autant plus que les Havrais ont réalisé deux beaux nuls sur les clubs de Saint-Sébastien et Nantes actuellement en tête de la N2.

Or si l’adversité semble costaude, Olivier Lesterquy possède au sein de son groupe Lauric Jean. « Avec lui, on a un avantage  ». Et pour ajouter une note positive, la coupe d’Europe a permis de revoir un Amaury Delhez à son niveau. « J’ai cogité… je n’étais pas bien dans ma tête ces derniers temps. »

En tout cas, sa victoire face au leader ukrainien lui a redonné de l’enthousiasme. « J’étais confiant dans son niveau de jeu. Il est gonflé à bloc avant d’affronter l’équipe du Havre », indique le responsable jeumontois.

Cette parenthèse européenne a été bénéfique aussi pour Johan Pature : « J’avais une douleur à mon coude et comme je n’ai pas joué, c’est bénef avant notre déplacement au Havre  ».

Le Havre ATT1 (3e) – Jeumont PPC1 (3e), ce samedi à 17 h. 5e journée.

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.